28/08 au 02/09 – Le point le plus au Sud – TWAM

  1. Accueil
  2. Carnet de voyages
  3. 28/08 au 02/09 – Le point le plus au Sud – TWAM

Après quelques jours reposants et riches en travail chez notre ami Julien, nous reprenons la route côtière pour rejoindre Antibes, chez nos amis Mélanie et Antoni, chez qui nous passerons notre sans doute premier vrai week-end ; on aura pas ouvert les ordinateurs pendant 2 jours ! Un rapide passage chez notre ami Ludo (créateur de l’association TWAM et auteur du livre « Le tour du Monde en stop, 5 ans à l’école de la vie »). En somme, plage, soleil visite de Monaco, agréables moments partagés, et leçon de stop. 

« Pause » chez les amis du sud

Ces quelques jours à Rochefort-du-Gard, chez Julien, nous aurons permis de rattraper le retard que nous avions au niveau des publications de hopinnovations, de fiches structures et de vidéos. Nous en avons également profité pour visiter Le Mas de l’Oulivié, très bel établissement 4 étoiles aux Baux de Provence. Isabelle nous fait visiter l’hôtel et nous explique leur démarche. Elle est très impliquée au niveau des Hôtels au Naturel, groupement de 21 établissement répartis sur 8 parcs naturels, tous ayant une démarche responsable.

C’est la dernière fois que nous passerons dans la chouette maison de Julien, qui déménage dans quelques jours dans un appartement en ville. Nous profitons donc, malgré le léger mistral, de la terrasse avec vue sur les montagnes et les vignes. Il fait doux vivre dans le sud…

Mais il est grand temps de reprendre la route. C’est donc à coup de co-voiturage que nous rejoignons Antibes, chez nos amis désormais Londonien, de retour dans leur ville natale pour les vacances.

Pèlerinage niçois

Deux jours de repos, de marche, et de retrouvailles. Un coup de plage au Cap d’Antibes, une longue marche entre Nice et Saint-Laurent-du-Var, un rapide café avec Sophie, veille amie de Justine, un petit verre avec Roland, ancien collègue, un apéro avec Vassia, ancienne prof, de Justine toujours…

Nice, c’est la ville où Justine a fait son BTS Hôtellerie-restauration. Elle y a donc passé deux ans, et c’est avec émotion qu’elle montre à Mahery son ancien appartement, son ancien café, son ancienne laverie, l’hôtel Boscolo Plaza, où elle travaillait, et cette ville dans laquelle elle a beaucoup appris quelques années auparavant.

C’est aussi l’occasion de revoir quelques amis : Sophie, grâce à qui nous avions découvert l’Etrier des Cabanelles, proche de Montpellier ; Roland, avec qui Justine a travaillé au Plaza et Vassia qui était sa prof d’hébergement, avec Nicolas et leur petite puce née il y a quelques mois.

Le soir venu, on est un peu lessivé. Il faut dire que quand Justine propose une promenade « d’à peine plus d’une heure », il faut toujours se méfier. Au final, on aura bien parcouru 12km :

TWAM et Hopineo, rencontre d’abord ; partenariat ensuite

Dimanche 31 aôut, 17h53, Gare d’Antibes. Nous quittons la ville la plus au Sud de notre tour de France, pour rejoindre Ludovic, Marisol et Ana-Laura chez Giorgio, un restaurant Brésilo-Italien proche du port de Nice (ce qui nous rajoutera près de 4km de marche au compteur).

Pour la petite histoire, Ludovic, c’est un aventurier qui, il y a quelques années, a fait le tour du monde en stop en 5 ans ! Nous l’avions rencontré il y a maintenant presque un an, après la lecture de son bouquin. Depuis, il a créé une association, Travel With a Mission, pour mettre en relation des voyageurs qui ont des choses à raconter avec des hôtes, qui ont un public à offrir.

[box type= »note » ]Une très chouette soirée et un délicieux repas ; entre assiette brésilienne et acras en tout genre. Ludo nous fait faire un petit tour en voiture de Monaco by night ; son rocher, son casino, ses hôtels de luxe pour finir en beauté avec une vue imprenable dans les hauteurs.

Après une bonne nuit de sommeil, quelques échanges sur TWAM et sur Hopineo, c’est reparti, direction Saint-Martin-Vésubie. Ludovic nous pousse de quelques précieux kilomètres pour nous sortir des agglomérations côtières et nous donne un précieux conseil d’auto-stoppeur (n’oublions pas qu’il est un peu expert en la matière) : s’arrêter en warning en bord de route, et laisser le chauffeur faire signe aux voitures de s’arrêter ; ça marche à chaque fois ! Notre ami explique donc que non, il n’est pas en panne, mais que nous faisons un tour de France en stop pour le tourisme responsable et que nous aurions besoin qu’une voiture nous emmène vers notre prochaine étape. Bingo, à peine 2 minutes plus tard, nous voilà dans la voiture de Marie ! Merci Ludo !

Chouette déjeuner à Lantosque, où nous rencontrons Salvatore, sympathique personnage Sarde, immigré quand il était jeune, aujourd’hui exploitant dans les fruits secs. Ces rencontres impromptues sont toujours aussi riches.

Découverte des Village-Vacances

Nous sommes désormais à La Semeuse, à Berthemont. Ça change ! On découvre le concept de village-vacances (non, non, ça n’a rien à voir avec le Club Med), le label Chouette Nature, et on s’apprête à étudier la communication, notamment sur deux événements qui auront lieu à l’automne.

Dès demain, nous rejoignons Les Méans, à Méolans-Revel, une nouvelle étape phare de notre tour de France. Nous serons nichés pendant deux semaines dans une ancienne bergerie sauvée de la ruine, située à 45 minutes à pied de la route goudronnée, où nous étudierons et conceptualiserons sa réhabilitation en hébergement complètement éco-conçu et atypique, où calme, repos et nature seront les mots d’ordres.

C’est donc reclus dans notre petite bergerie que nous passerons les deux prochaines semaines. Il y a certes un groupe électrogène et une citerne d’eau, mais ce n’est pas encore gagné pour ce qui est d’internet. Ne vous inquiétez donc pas si les nouvelles se font moins fréquentes jusqu’à la mi-septembre, tout va bien 🙂 !

Catégories

Derniers articles

Je réserve !

Menu