Mais de quoi qu’il s’agit encore ? La voie du kaizen, comme le bullet journal, peut vraiment t’aider à avancer de manière sereine et joviale dans tes projets. Tout type de projets. Je pratique depuis un moment cette « méthode » mais je n’en ai découvert le concept qu’il y a quelques semaines. Prêt-e pour gravir des montagnes les doigts dans le pif ? C’est parti !

Kaizen, en japonais, c’est une contraction de « kai » qui signifie « changement » et « zen », qui signifie « meilleur » (fun qu’on utilise le mot « meilleur » pour définir un état de relaxation non?). La voie du kaizen, c’est une philosophie de vie qui grossièrement signifie : petit à petit.

La voie du kaizen, ou la méthode du pas à pas

Toi aussi tu as remarqué que parfois, les tâches que tu as à effectuer apparaissent comme des montagnes pires que l’Everest ou le Mont Blanc ? Genre quand tu as de la paperasse qui traine partout sur ton bureau (et ce depuis plusieurs jours, plusieurs semaines, plusieurs mois) ? Que franchement, si tu réfléchis 2 secondes à devoir ranger tout ça, tu te dis que tu en aurais au moins pour 3 semaines (et qu’entre nous, tu as franchement mieux à faire). Ou que tes muscles se sont portés disparu depuis trop longtemps ? Et que bon, pour récupérer le fessier de tes 20 ans, ben il faudrait faire 1h de sport chaque matin et chaque soir et ce pendant les 10 prochaines années (et qu’en l’occurrence, demain, tu avais plutôt prévu une grasse mat’ et une soirée belote avec tes potes).

Et bien l’idée de la voie du kaizen, c’est de décomposer tout ça en plusieurs petites tâches. Parce que comme disais notre ami Lao Tseu « Le plus grand des voyages commence toujours par un premier pas ». Ben oui, ça parait évident dit comme ça ; et pourtant, rares sont les fois où on l’applique à son quotidien.

La voie du kaizen, comment ça marche ?

Pour reprendre un de nos exemples précédents :

Trop de paperasse sur le bureau ? Commence donc par faire une pile. Ce sera moins le bordel bazar, tu y verras plus clair, et tu seras content-e de cette première étape. Le jour suivant (ou le même jour d’ailleurs), tu peux faire le tri et jeter recycler les papiers dont tu n’as plus besoin (mais si, tu sais, ce papier sur lequel tu avais noté le titre du film que ta cousine t’avait conseillé et que tu as en fait déjà vu il y a deux mois. Ou la facture de cette robe que tu voulais échanger mais pour laquelle tu as largement dépassé les 7 jours de délai de rétractation).

Note sur ton bullet journal (ou tout autre carnet de ton choix) ces petites tâches que tu dois accomplir aujourd’hui ; et barre les une fois qu’elles sont effectuées. Tu verras, ça t’apporte de la satisfaction, tu seras fièr-e de toi, et donc, hyper motivé-e pour accomplir d’autres tâches. Résultat : petites tâches par petites tâches, sans même que tu t’en rendes compte, ton bureau sera encore mieux rangé que celui de ton pote hyper maniaque !

Pour résumer, l’idée est de décomposer une grosse tâche qui semble complètement irréalisable en plusieurs petites tâches complètement accessibles.

Petites tâches = plus de chance d’y parvenir = petite satisfaction = plus de confiance en soit = plus de motivation. C’est mathématique.

En plus, l’avantage de la méthode kaizen, c’est qu’au final, les constructions faites avec de petits pas sont bien plus pérennes que les méthodes drastiques. Si on prend l’exemple des régimes alimentaires pour perdre du poids : si tu fais un régime draconien pour perdre 10kg en une semaine, ya quand même pas mal de chance pour que ces kilos reviennent au galop. Alors que si petit à petit, tu essayes de prendre des nouvelles habitudes alimentaires, quitte à ce que tes 10 kilos, tu les perdes au final en 6 mois, ce sera beaucoup plus durable ! Et bien c’est le même principe pour à peu près tout.

La voie du kaizen : ta bonne résolution pour l’année 2017

Parce qu’à chaque début d’année, tu te fais tout un tas de bonne résolution : « c’est décidé, en 2017, je mange plus sainement, je me (re)mets au sport, j’arrête de fumer, je bois de l’alcool que le samedi, j’arrête de procrastiner, je prends plus de temps pour moi, je lis plus de bouquins, je vais au cinosh au moins une fois par mois, je deviens plus tolérant-e, je vis dans le présent, j’ouvre mon magasin de vente en vrac, je fais mes cosmétiques et produits ménagers moi-même,… ». Et parce que chaque année, tu ne tiens pas tes bonnes résolutions. Pourquoi ? Parce que ce sont des montagnes.

Alors cette année, comme bonne résolution, pourquoi tu n’adopterais pas la voie du kaizen en commençant par faire un petit pas ?

Et si jamais tu veux aller plus loin, tu peux lire le livre « un petit pas peut changer votre vie » de Robert Maurer dont j’ai lu beaucoup de bien (non, je ne l’ai pas lu ; lire plus de livre faisait partie de mes bonnes résolutions 2016…).

Allé, je te souhaite plein de merveilleux petits pas, plein de superbes petites réussites, plein de petites satisfactions ; gravis-les ces montagnes, elles sont largement à ta portée.

Et toi, quel petit pas as-tu fais aujourd’hui?

Merci Liliane Clément Photography pour cette belle photo :).

Catégories

Derniers articles

Je réserve !

Menu