Petit coin de paradis : Sine Saloum

  1. Accueil
  2. Actus
  3. Petit coin de paradis : Sine Saloum

14 février 2016. Voilà maintenant 12 jours que nous sommes arrivés dans ce petit coin de paradis qu’est La Source aux Lamantins. De Djilor à Simal, de Fimela à Ndangane, les paysages défilent et ne se ressemblent pas. Nous vous laissons découvrir la région à travers ce petit texte et une courte vidéo pour vous donner un aperçu…

Petit coin de paradis : Des paysages…

Wow ! Difficile de rester insensibles à ces magnifiques paysages… Des étendues de terre salée, appelées les tanns, qui offrent des tableaux à en faire rougir les plus grands peintres ; des petits bras de mer, appelés bolongs, qui se vident et se remplissent au rythme des marées, laissant apparaitre et disparaitre des îles ; des mangroves vertes et denses, offrant à la faune un merveilleux habitat ; des villages, plus ou moins grands, portant chacun des histoires à écouter sans fin

Il est beau notre petit coin de paradis.

Petit coin de paradis : Des gens…

L’accueil est des plus chaleureux et on s’installe ici comme chez un ami proche. Des pêcheurs sur leur pirogue, qui partent pour la journée, ou pour la semaine, pour ramener le poisson à Djifer, des lutteurs, sport national, qui s’entrainent jour et nuit, des guides (surtout notre ami Djibi), d’une culture sans fond, qui nous transportent dans toute l’histoire de la région, des villageois, assis sur la place du village, ou sur le pas de leur porte, toujours prêts à entamer une discussion et à partager un bout de leur journée.

Petit coin de paradis : Des touristes ?

Et pourtant… si peu de touriste. Trop peu. Alors qu’il y a tant à voir, tant à faire, tant à découvrir, tant à vivre, tant à apprendre. La maison où a grandi Léopold Sédar Senghor, des oiseaux par milliers, des balades en pirogue au coucher du soleil pour prendre l’apéritif sur une île, des balades en calèche pour se promener au rythme du cheval à travers les rues des villages, à travers les tanns, et avec un peu de chance… découvrir l’adjana.

C’est pourquoi tous les acteurs touristiques locaux se mobilisent pour faire venir du monde. Pour montrer avec fierté ce que leur beau pays a à offrir.
Et la bonne nouvelle, c’est que la volonté est de développer le tourisme de manière… responsable !

Hier et aujourd’hui, nous avons eu l’honneur de participer au 1er salon régional du tourisme et de la culture de la région de Fatick, et nous vous raconterons tout bientôt, mais souhaitions, à travers cet article et la vidéo ci-dessous, partager avec vous ce petit coin de paradis …

Catégories

Derniers articles

Je réserve !

Menu