Tu savais toi que beaucoup de shampoings du commerce étaient une vaste fumisterie ? En fait, pour la faire courte, ils sont bien souvent complètement décapant et t’enlèvent tout ton sébum. Ainsi, tes cheveux semblent tout doux et non gras. Mais en fait, le sébum, c’est naturel, et ton cheveu il s’en sert pour se défendre. Résultat, quand tu fais un shampoing, il est un peu en panique ton cheveu, alors il produit encore plus de sébum pour se défendre ! Et du coup, tes cheveux regraissent plus vite, et tu as besoin de faire un shampoing plus vite. Tu comprends l’arnaque ?

Sans compter que bon nombre de shampoings contiennent des perturbateurs endocriniens (promis je ferais un article là-dessus, mais en attendant, sache juste que c’est des trucs pas très bons pour ta santé).

J’ai alors découvert le monde du « no-poo » (ne te détrompe pas, il ne s’agit pas de ne plus aller aux toilettes…).

Le « no-poo » est une contraction de « no-shampoo » et il s’agit de ne plus utiliser de shampoing. Mais vous êtes fous me diras-tu ?! Ben en fait, pas tant que ça.

Bon, de ce que j’en ai aperçu, mais je suis loin d’être une pro, il y a plusieurs étapes, et plusieurs philosophies de no-poo. Voilà ce que j’en ai compris :

  1. Tu commences par arrêter d’utiliser des shampoings du commerce (ou alors bio, en faisant attention aux ingrédients).
  2. Tu te laves donc les cheveux avec un shampoing que tu fabriques (certains sont au bicarbonate de soude, d’autres au Rhassoul, et sans doutes d’autres trucs).
  3. Tu espaces tes shampoings au fur et à mesure.
  4. Pour finir par ne plus te laver les cheveux qu’à l’eau (ben si, il parait que ça marche).

Bon, moi je me suis arrêtée à l’étape 3. pour l’instant, et ça me va bien. Après avoir essayer plusieurs recettes de shampoings, j’ai trouvé celui qui me convenait le mieux : le shampoing au Rhassoul.

Et tu sais quoi ? Ça a été un peu la révolution !

Pour de vrai. J’ai les cheveux épais, très secs, et un peu bordéliques (tu sais, les cheveux qui s’emmêlent à peine tu les as démêlés, et qui globalement, font un peu ce qu’ils veulent).

Et bien depuis que je me sert de mon shampoing maison, ils sont beaucoup plus disciplinés, j’ai besoin de les laver moins souvent, et ils sont vachement plus beau.

Et en bonus, j’économise beaucoup d’argent !

Viens vite découvrir la recette de mon shampoing au Rhassoul en cliquant ici !

Et toi ? Quel est ton avis et ton expérience vis à vis du shampoing ?

NB : je rappelle qu’il s’agit ici de mes recherches et expérimentations. Je ne suis ni une professionnelle du shampoing ou du cheveu, ni une scientifique.

Catégories

Derniers articles

Je réserve !

Menu