3 au 17/09 – Tour de France – Hopineo dans la bergerie

  1. Accueil
  2. Carnet de voyages
  3. 3 au 17/09 – Tour de France – Hopineo dans la bergerie

[su_carousel source= »media: 8572,8596,8587,8584,8575,8581,8553,8556,8562,8547,8535,8532,8520,8523,8514,8511,8508,8499,8493,8502,8505″ limit= »21″ link= »lightbox » height= »400″ title= »no »]

Mise en pratique (voire en musique) de certaines des connaissances acquises depuis le début ; opportunité d’apprendre, encore et toujours. Mais surtout, deux semaines magiques qui garderont une douce saveur dans nos souvenirs…

La vie « là-haut »

20m2, pas d’eau courante, pas d’électricité, mais une rencontre formidable et, encore une fois, que du bonheur !

Quelques chiffres d’illustration : nous avons passé 2 semaines à la bergerie des Preits, qui se situe à Méolans-Revel, à 1h à pied et 400m de dénivelés de la route goudronnée ; à 2h à pied et 700m de dénivelés de la chambre d’hôtes des Méans, nos hôtes et propriétaires de la bergerie. Nous avons été ravitaillés à 4 reprises pour la nourriture, l’eau, ou l’essence (sic) pour le groupe électrogène. Nous sommes descendus à pied 5 fois jusqu’aux Méans (1h30). Nous ne sommes remontés à pied qu’une fois (dur !).

Les autres ascensions se sont faites en pick up avec Freddy, notre hôte. Nous avons déjeuné 4 fois à Barcelonnette ; l’occasion de découvrir l’Arlequin (fameux) et la Maison de Lizon (crêpes, galettes et glaces hors du commun). Nous avons consommé en moyenne 22 litres d’eau par jour pour la cuisine, les douches, les vaisselles (consommation d’une douche à la maison : 60 litres -par personne !), environ 60 litres d’eau potable et moins d’une bouteille de gaz (pour la cuisine).

Un peu plus de 2h sont nécessaires pour réchauffer l’eau en plein soleil dans 3 bouteilles d’eau avant de prendre sa douche, sachant que le soleil apparaissait au dessus de la montagne d’en face à 7h38 le premier jour ; à 8h passées le dernier. Moins de 2kg de sciure ont été nécessaires pour nos toilettes sèches (réalisées en autoconstruction en moins de 5h). Le matin, au réveil, le thermomètre affichait entre 5 et 8 degrés ; à midi, jusqu’à 30 degrés !
Et zéro déchets organiques : les os et assimilés pour le chien, et les épluchures et autres déchets végétaux pour les poules !

Enfin, nous ne pouvons pas oublier de mentionner le nombre de nos compagnons, qui ont rendu ce séjour si chouette : 1 berger (Romain, au top !), 1 chien (Feo, jeune et un peu fou), 250 moutons dont 5 béliers, le coq du berger, ses 3 copines poules pondeuses et sa copine la canne, 1 Circaète Jean-le-Blanc qui nous saluait de son plumage blanc entre 9h30 et 10h -presque- tous les matins, les grands corbeaux dont nous ne nous souvenons plus le nom exact, 2 chamois que nous n’avons aperçu qu’une fois, un après-midi, et enfin les innombrables marmottes, qui sifflent toute la journée mais qu’on ne voit jamais !

Programme type de la journée : 

  • 7h30 : réveil, (nes)café, attente du soleil et observation des soins donnés par Romain (le berger, vous suivez ?) aux brebis.
  • 8h : café, on enlève les polaires (le soleil est arrivé), contemplation.
  • 9h : sortie des ordis. Justine fait ses recherches sur son téléphone et les transcrit petit à petit sur sa machine.
  • 10h : douches, vaisselle du matin.
  • 11h30 : les brebis reviennent de l’alpage pour chômer (ça vient de là…) à l’ombre du Mélèze. On commence à avoir faim.
  • 14h : après le déjeuner, on allume le groupe électrogène pour recharger les ordis (aïe, ça fait mal aux oreilles, et au coeur de perturber la sieste de Romain) ; on fait la sieste aussi.
  • 15h30 : Romain nous rapporte des oeufs de ses poules puis repart avec ses brebis.
  • 18h30 : On a bien bossé ; on regarde les brebis qui remontent et envahissent les pourtours de la bergerie. On prend des photos, on fait des films.
  • 20h : Les brebis sont dans leur parc, à l’abris du loup. Romain arrive avec l’apéro, on allume le barbecue.
  • 22h (grand max) : les côtelettes de l’un des moutons de l’année dernière, les haricots verts, la tome et la tarte de Babeth sont engloutis ; nous sommes repus. On se glisse sous nos trois couvertures, avec notre polaire… bonne nuit les petits ! ;-).

Nos travaux pour un tourisme responsable : on apprend, encore et toujours !

Arriver à la bergerie après 2 mois de Tour de France était plus qu’opportun. Nous le savions, ce serait l’occasion de faire une première synthèse d’une bonne partie de nos enseignements et observations : isolation, gestion de l’eau, gestion de l’énergie, assainissement…, d’aller plus loin dans nos recherches et la construction de notre expertise, et du point de vue « marketing de l’offre », comment faire de la bergerie une destination plutôt qu’un simple hébergement. En milieu isolé, pas évident de prime abord.

Comme souvent, c’est Justine qui a réalisé tous les « travaux de fond » : recherches et synthèses pour optimiser la rénovation du bâtiment. Un travail admirable que vous pouvez retrouver dans les recommandations livrées à Elisabeth et Frédéric : isolation, énergie, eau et assainissement. Notre expertise grandit au fil des travaux et nous découvrons à chaque fois des hopinnovations incroyables, dont on se demande pourquoi elles n’ont pas plus de presse. Lobby peut-être ?

De mon côté, j’ai planché sur le positionnement de l’offre et l’intégration du maximum de parties prenantes pertinentes pour d’une part optimiser les retombées de l’activité future sur le développement local, d’autre part pour construire collectivement une destination insolite, plus qu’un « simple » hébergement écologique, et enfin pour donner au projet le plus de chances de réussite. Nous en avons profité pour formaliser des recommandations pour la mise en place de chantiers et de financements participatifs.

Ces deux semaines dans la bergerie auront aussi été l’occasion de rencontrer Jean-Luc, qui s’apprête à rejoindre l’équipe, de prendre du recul et de mûrir encore le projet Hopineo pour qu’il appartiennent à tous ceux qui souhaitent y contribuer ; qu’il nourrissent son objectif maître : le bien commun. Conclusion ? à lire dans le prochain article… ;-).

Catégories

Derniers articles

Je réserve !

Menu