Parce qu’on n’y pense jamais, mais que les éponges, c’est vraiment pas écolo, parce que fabriquer son éponge, ça rend super fier-e, parce qu’on a tou-te-s des chaussettes qui trainent (tu comprendras en continuant la lecture), parce que c’est super rigolo à faire. Pour toutes ces bonnes raisons, je te présente ici l’art du Tawashi !

Pour la faire courte et simple, un tawashi, c’est une petite éponge, ou lavette, crochetée. Mais comme moi, je n’ai pas le matos pour crocheter (et que de toute façon, je sais pas faire – ça, c’était avant 😀 ), je vais te décrire ici comment tu peux fabriquer tes éponges, avec des vielles chaussettes 🙂 ! Un grand merci à Fabriqué en Utopie d’avoir démocratisé à grande échelle (si si, on peut le dire) ces supers éponges.

Si tu n’es pas méga convaincu.e par les tawashis (tu as le droit), ou pour avoir une alternative plus absorbante, tu peux acquérir une éponge lavable (sur ma boutique en ligne en suivant le lien tant qu’à faire, ça permet de me soutenir et que je puisse continuer à livrer tout ce contenu gratuitement 😀 !)

Ingrédients (ou ici plutôt outils quand même) pour fabriquer son tawashi

  • Un métier à tisser. Comment ça tu n’as pas de métier à tisser 😀 ? Pas de problème, on va en fabriquer un. Du coup :
  • Une planche de bois d’au moins 15cm sur 15cm et suffisamment épaisse (au moins 2cm).
  • 20 clous assez solides et assez grands.
  • Un marteau
  • Une règle
  • Un crayon à papier
  • Une paire de vieille chaussettes (propres quand même) (ou un t-shirt, ou un collant) (enfin un truc un peu élastique quoi) (ne fais pas la même erreur que moi pour le premier, choisis un tissu qui ne pelote pas…)
  • Tes ptites mains

Fabrication de ton tawashi

Rendez-vous en bas d’article pour un tuto tout en images (c’est plus facile à comprendre en images, mais comme tout le monde ne peut pas les voir, je décris et détailles aussi ci-dessous).

Le métier à tisser

C’est un peu long à fabriquer (toutes proportions gardées) mais l’avantage c’est qu’une fois qu’il est fait, il est fait.

  • Prends ta planche de bois et dessines-y un beau carré de 14cm sur 14cm.
  • Sur chaque côté, fais une première marque à 3cm du bord puis 4 autres marques à 2 cm les unes des autres (la dernière sera donc à 3cm de l’autre côté).
  • Une fois que tu as fait tous les côtés, il est temps de planter tes clous sur les marques. Alors essaye de ne pas faire comme moi et de ne pas viser de nœud si jamais il y en a dans ton bois, parce qu’après, bon courage pour planter ton clou !
  • Ben voilà, ton métier à tisser est désormais prêt, on va pouvoir s’atteler à la fabrication du Tawashi !

Note : à la place du métier à tisser, tu peux utiliser :

  • Des punaises et une plaque de liège,
  • Un échiquier de voyage,
  • Les mains de tes potes,
  • Ou tout autre support assimilé.

Première étape : les bandes et le tissage du Tawashi

  • Prends une chaussette (ou une manche de t-shirt, ou un collant) que tu n’utilises plus et découpe 10 petites bandelettes de 3 cm environ dans le sens de la largeur (si tu utilises des collants en nylon, fait des bandes plus larges) (si tu utilises un t-shirt, c’est plutôt dans la manche que tu couperas).
  • Place une première bande de tissu sur 2 clous opposés, puis les suivantes parallèlement. Te voilà donc avec 5 bandes de tissu, parallèle les unes aux autres.
  • Attaque toi aussi à l’autre côté. L’idée étant que tu aies 5 bandes, perpendiculaires à 5 autres, et qu’elles soient tissées les unes aux autres.
  • Pour la première bande, mets l’anneau sur un clou puis passe en dessous de la 1ère bande que tu croises. Puis au dessus de la 2ème, en dessous de la 3ème, au dessus de la 4ème, en dessous de la 5ème et hop passe la autour du clou.
  • Pour la bande suivante, fais la même chose mais en commençant par passer au dessus. Et ainsi de suite pour les 5 bandes.
  • Voilà, ton tawashi est tissé. Maintenant, il va falloir le retirer du métier à tisser.

Deuxième étape : retirer le tawashi du métier à tisser

C’est la partie qui est un peu compliquée à expliquer. Si tu peux, n’hésite pas à te référer aux images. Sinon, je vais essayer de faire de mon mieux pour expliquer clairement.

  • Détache une première boucle d’un clou (boucle n°1), à l’angle du carré, et la boucle d’à côté (boucle n°2). Le seul impératif est que ces deux boucles doivent se situer sur un même côté. Par contre, tu peux commencer par le côté qui te plait le plus.
  • Ensuite, passe la boucle n°2 dans la boucle n°1. En fait, tu passes une boucle dans la boucle précédente. Tu ne gardes donc en main que la boucle n°2. Tu me suis ?
  • Après c’est simple, continue comme ça jusqu’à ce que tu n’aies plus qu’une boucle, qui te servira à accrocher ton tawashi (à ton évier, à un clou, à une poignée de porte, tu fais comme tu veux).
  • Tu auras peut-être besoin d’ajuster un peu les mailles au fur et à mesure pour obtenir un beau carré.

Troisième étape : utilisation de ton tawashi

Pour utiliser ton tawashi, tu fais plus ou moins comme avec une éponge. Si comme moi, tu utilises aussi du liquide vaisselle maison, je te conseille plutôt de faire un cake vaisselle (mais après, c’est une question de goût).

Mais comme tu l’auras remarqué, il n’y a pas de partie gratte-gratte (la partie verte d’une éponge classique – qui est la partie la moins écolo…). Pour pallier à ce manque, recycle tes déchets ! Oui oui, tu peux utiliser des coquilles d’œufs broyées (ou pilonnées pour nous parce qu’on n’a pas de broyeur chez Mon P’ti Pote) qui ne rayent pas et qui sont super efficaces. C’est ce que j’appelle la poudre à récurer :D.

Une fois que tu trouves que ton tawashi est un peu crado, hop, mets-le en machine !

Et voilà, si comme moi, tu avais l’habitude de changer tes éponges tous les 2 mois parce que sinon, tu trouvais vite ça un peu dégueu, tu viens de t’en fabriquer une qui a une durée de vie presque infinie :).

Cet article t’a plu ? N’hésite pas à commenter et partager 🙂 !

PS : j’ai essayé d’être le plus clair possible, mais c’est pas facile. Alors s’il y a des trucs pas clairs pour toi, tu n’es sans doute pas le seul, alors n’hésite pas à me poser des questions !

[us_gallery ids= »17944,17947,17950,17953,17956,17959,17962,17965″ columns= »4″ indents= »1″]

 

Une lectrice a fait un métier à tisser plus grand pour faire un coussin pour s’asseoir au bord de la cheminée 🙂 <3 !!

coussin-tawashi

Catégories

Derniers articles

Je réserve !

Menu