30 jours sans gluten : mes premiers pas

  1. Accueil
  2. Actus
  3. 30 jours sans gluten : mes premiers pas

Il y a quelques jours, je te disais que je me lançais un challenge pendant 30 jours à manger sans gluten. Je te laisse prendre connaissance de cet article qui précise mes motivations et une petit introduction. Aujourd’hui, je vais te parler de mes premiers pas dans l’univers du sans gluten.

Mes premiers pas : préambule

Dans un premier temps, il faut déjà que je partage avec toi un peu de mes habitudes de vie. J’habite en ce moment à la campagne, mais pas trop loin d’une ville. Je consomme presque qu’exclusivement bio et local et je fais la majorité de mes produits moi-même. Ce qui signifie que la plupart du temps, je n’achète que les matières premières (pas de plats préparés donc, dans lesquels on retrouve souvent du gluten).

Mes premiers pas : visite des placards

Alors l’avantage, c’est que je consomme déjà pas mal de produits sans gluten : le sarrasin et le millet par exemple. Par contre, mon petit-déjeuner, c’est des flocons d’avoines ; qui contiennent du gluten. J’avais déjà testé les flocons de sarrasin, je n’avais pas adoré. Il va donc falloir trouver une alternative. En attendant, c’est du pain des fleurs (lien non sponsorisé) au quinoa avec ma pâte à tartiner maison trop bonne :D.

Par contre, les pâtes, ben ya du gluten. Alors soit je mange plus de pâtes pendant ces 30 jours, soit je prends des pâtes sans gluten ; mais ça, ça s’avère plus compliqué que prévu. Je croyais pouvoir prendre les pâtes au quinoa que j’ai l’habitude de manger, mais en fait elles sont essentiellement composées de semoule de… blé. J’ai testé des pâtes sans gluten (au maïs je crois), mais c’est quand même pas tout à fait pareil, et pour l’instant, je n’en ai pas trouvées de bio.

Le pain, pourtant fait maison par mon ami Jean-Yves de La Borderie de La Marchaizière (charmante chambres d’hôtes vendéenne qui propose d’ailleurs des ateliers pour apprendre à faire son pain), ben on oublie aussi. Heureusement, sa femme Catherine fait du pain sans gluten, et elle a même eu la gentillesse de partager avec moi sa recette (que je n’ai pas encore testée).

Mes premiers pas : les échecs

Alors il faut que je t’avoue un truc, j’ai déjà fait des écarts. Quand je suis invitée chez quelqu’un ou au restaurant, ça se corse un peu. Je ne dis pas que c’est impossible, il s’agit essentiellement d’habitudes à prendre. Mais c’est vrai que quand un bon pain me tend la main, ou qu’on me propose un délicieux hachis parmentier gratiné avec un peu de chapelure, c’est pas facile de refuser.

Mes premiers pas : conclusion

Et ben finalement, pour moi, ce n’est pas très compliqué. Pas mal de mes habitudes alimentaires collent déjà avec une alimentation sans gluten :). Du coup, pas trop de contraintes (à part résister à un bon pain au chocolat demain en prenant le train par exemple).

Je ne vois évidemment pas encore de différence sur mon corps (ça ne fait qu’une semaine) donc je t’en dirai plus à ce sujet à un autre point d’étape.

Et toi, as-tu déjà essayé de ne pas consommer de gluten pendant une période donnée ? Ou peut-être que tu as déjà supprimé le gluten de ton alimentation (allergie, intolérance, choix,…) ? N’hésite pas à partager tes trucs et astuces 🙂 !

Catégories

Derniers articles

Je réserve !

Menu