Ça bouge à l’Oasis !

  1. Accueil
  2. Actus
  3. Ça bouge à l’Oasis !

Ça bouge : Oasis en transition !

par Mahery

La vie n’est-elle pas une transition permanente ? Un pied devant l’autre : c’est ce que j’appelle un peu pompeusement le « déséquilibre constructif » ; le choix d’un non choix, ou le choix d’une évidence : avancer. Perpétuellement.

Après 5 ans de co-construction intense, de développement, d’émotions, d’arrivées, de départs, l’Oasis des Ptis Potes est entré dans une nouvelle phase de transition pleine de promesses. Une chose est sûre : ça bouge ! Une autre chose est sûre : l’Oasis vous ouvre toujours ses portes telles qu’elles au moins jusqu’à l’automne prochain !!

Les données de… départ

Automne 2022. Cela fait un peu plus d’un an que les deux co-fondateurs du lieu, Justine et moi-même, sommes séparés. Un an que Justine a déménagé vers Bazas, tout en conservant son implication dans l’association Mon Pti Pote, gestionnaire de l’Oasis.

Si tout se passe à merveille dans la poursuite de la construction de notre relation personnelle, l’équilibre humain de l’Oasis et mon équilibre financier ont drastiquement changé. Jusqu’alors je me consacrais pleinement à la gestion et au développement de l’asso et de l’Oasis ; aujourd’hui je dois partager mon énergie et mon temps entre l’Oasis et de nouveaux moyens de subsistance qui s’inscrivent eux aussi, nécessairement, dans ma mission de vie pour contribuer humblement à un monde meilleur. Se dessine donc pour moi un nouvel équilibre économico-contributeur.

Ce nouvel équilibre m’amène à passer du temps (pas mal) hors de l’Oasis et cette nouvelle situation me force à dresser un difficile constat : je ne parviens plus à assumer mon rôle de co-pilote sereinement et me sens incapable de changer de rôle au sein du collectif. La tâche est toujours grande et pleine de challenges pour co-construire un collectif humainement et économiquement viable. L’énergie me manque ; l’énergie nous manque, à Justine et moi.
Nous sommes toujours à l’automne 2022. Après une nouvelle réunion du collectif un peu tendue et compliquée, Justine ouvre une porte en évoquant la possibilité de nous séparer de l’Oasis.

Comme nous nous le sommes toujours dit : on fait des choix dans la vie et si ces choix ne nous semblent plus en adéquation avec notre intégrité et nos élans, on a le droit de les questionner ; et on a le droit de changer. C’est ainsi que nous avons fort bien vécu la déconstruction de notre foyer tout en continuant de construire notre famille. C’est ainsi qu’on a pas hésité à questionner l’état de notre intégrité dans le projet de Mon Pti Pote et de l’Oasis des Ptis Potes.

Cette culture du doute et le (difficile) détachement de la pression liée à un tel choix nous a permis de grandir encore un peu dans la connaissance de nous mêmes et de comprendre que nous n’étions pas trop mauvais dans le lancement et le développement de projet ; moins bons dans la pérennisation. Constat presque autant amer que rassurant : l’élan dans le projet n’est plus même.

Quand l’énergie manque et que l’élan s’étiole, il nous devient plus facile de tirer les fils qui nous mènent vers le milieu de l’automne à une décision pas facile : vendre l’Oasis. A qui ? Quand ? Dans quelles modalités ? On explique…

Facteur clé de non résilience

Cinq foyers habitent à l’Oasis ; ce sont les Tucopains. La vie en habitat partagé, si elle comporte son lot de challenges humains, fait selon nous (les Tucopains) partie des solutions pour une vie plus saine, plus écologique et plus rigolote, notamment face aux défis de notre temps et de l’indispensable transition écologique et sociale.

Le hic à l’Oasis des Ptis Potes dans le cadre de sa propre transition actuelle, c’est que seul l’un de ces foyers est propriétaire foncier. J’en reparlerai prochainement sous d’autres auspices mais il s’agit là d’un facteur clé de mise en péril d’un écolieu en habitat partagé.

En tout état de cause, cet état de fait explique pourquoi, conscients des situations plus ou moins complexes et mouvementées des uns et des autres, nous avons fait collectivement le choix de nous accorder un délai conséquent avant de libérer les lieux. Le temps pour chacun des foyers occupants de mettre au clair son intention pour la suite, de pouvoir se retourner vers d’autres solutions de vie ou d’autres projets, ou de pouvoir constituer un collectif en vue du rachat de l’Oasis.

Le temps aussi de profiter ensemble d’une nouvelle saison à l’Oasis, qui s’annonce bien riche !

Dans la joie et le respect du vivant…

Et maintenant, c’est quoi le programme ?

Le carnet de réservations pour la privatisation de l’Oasis pour des stages, retraites, mariages, salons… se remplit au fil des semaines. Le programme du bar asso (qui rouvre en avril) est calé. La saison 2023 s’annonce pleine de nouvelles belles rencontres et événements.

Après la saison, parmi les Tucopains, certains souhaitent rester, d’autres souhaitent quitter, tous souhaitent accompagner la transition. Dans un monde idéal, nous souhaitons que le projet de l’association Mon Pti Pote perdure avec nouvel élan, en maintenant au coeur de son action le point de rencontre autour de l’humanisme et de la transition grâce à un dispositif d’accueil varié : écotourisme ou tourisme responsable, bar asso, mariages et fêtes populaires, point de réparation, programmation culturelle, stages, formations et autres événements liés au bien-être individuel et collectif, au mieux vivre et au mieux vivre ensemble.
Tout à l’Oasis est conçu pour ça ! Ses hébergements natures et insolites, son espace polyvalent de 300 m2, sa nature et ses 4ha de forêt et prairies.

Certaines personnes se sont déjà présentées pour participer à la construction d’un nouveau collectif. Si toi aussi tu es intéressé pour investir l’Oasis, humainement et financièrement, ou si tu nourris l’élan d’un projet d’écotourisme, tu peux me contacter pour plus d’info.

Avis aux amateurs qui souhaitent s’engager ici dans la joie et le respect du vivant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Catégories

Derniers articles

Derniers commentaires

Je réserve !