Un week-end 100% transition !

  1. Accueil
  2. Actus
  3. Un week-end 100% transition !

« Dans la vie, point de hasard ». Cette phrase est revenue à plusieurs reprises au cours de ce dernier week-end. Conviés en Rance-Emeraude, entre ateliers à Pleurtuit et Journée de la Transition à Saint-Malo, les belles rencontres et chouettes moments partagés se sont succédés, le tout magnifiquement accompagné de l’ami Louis venu grossir les rangs de l’équipe de MonPtiPote pour ces trois jours particulièrement intenses…

Salomé Grasset, ou la joie et la bienveillance incarnée.

Quelques semaines auparavant, nous recevions un appel de Salomé, qui avait entendu parlé de nous par Sylvaine et Grégory de Pâtures Es Chênes, où nous étions passés cet été. Salomé, à la fois artiste, assistante maternelle et engagée associative, anime les Incroyables Comestibles de Pleurtuit (Page FaSalomé et Benji citoyens en transitioncebook par ici). Sa personnalité solaire, joyeuse et bienveillante dynamise aussi tout son quartier (et même plus) vers la transition ÉcoLogique. Assurément, avec son compagnon Benji, elle fait partie de ces gens qui changent le monde, pas à pas, avec force amour.

Nous voilà donc conviés pour passer trois jours autour de la Rance et de la côte d’Emeraude, pour animer deux ateliers de Mon Pti Pote organisés chez Salomé, Benji, Jade et Mathis (leurs enfants) ainsi que pour tenir le premier stand de Mon Pti Pote lors de la Journée de la Transition Rance-Emeraude. Avant d’arriver sur place, nous avons récupéré sur la route notre ami Louis, maître composteur et membre de l’équipe Hopineo, par ailleurs assidu aux ateliers depuis juillet. Sa présence s’avèrera pour ce riche week-end une aubaine logistique autant qu’un bonheur personnel avec tous ces bons moments partagés.

Deux ateliers affichés complets !

Avec son réseau et son dynamisme, nul doute que Salomé a rempli les deux ateliers organisés chez elle, le vendredi et samedi. Il parait même qu’elle a fait du porte à porte auprès de ses voisins pour nous annoncer… sans compter l’article paru dans Ouest France sur le sujet quelques jours auparavant (!) grâce à la bienveillante attention du correspondant local Jacques.

Parmi les « Pti Potes » de ces deux ateliers, donc, beaucoup de voisins. L’occasion pour nous d’entrevoir une rare cohésion pour un lotissement en bordure de petite ville, assez loin de ce que j’ai personnellement pu vivre et forcément de l’image que je peux avoir de ce type d’habitat. Nous ne pouvions dépasser le 10 km/h en arrivant avec Mon Pti Pote dans la rue tant il y avait d’enfants qui  y jouaient. Et pas farouches ! A peine descendus de notre maison mobile, trois d’entre eux nous demandaient de visiter, non sans avoir pris la précaution de se renseigner sur notre destination (qui on allait voir) et la raison de notre présence.

justine-pleurtuit-incroyables-comestibles

Non seulement les habitants se connaissent et se rendent service, mais ils construisent ensemble. Pas une maison dans la rue (ou presque pas) sans un bac des Incroyables Comestibles devant. Et puis, l’intérêt autour des questions de la transition ou, tout au moins, du partage entre voisins et de la vie sociale bienveillante ; bienveillance que l’on sent quasi généralisée ici… Cela nous donnerait presque envie d’y emménager, si nous n’avions profondément ancré l’élan vers la vie rurale, la vieille pierre et ce futur oasis que nous avons hâte de (co)bâtir.

[us_gallery ids= »18731,18761,18734,18740,18737,18743,18746,18752,18749,18755,18758″ columns= »4″ indents= »1″]

En bref joie, bonne humeur, transition… Là encore fut largement justifié le slogan que nous avons choisi pour les Ateliers de Mon Pti Pote : une vie plus saine, plus économique, et surtout plus rigolote !

En plus, petit bonus, un deuxième article est paru dans Ouest France à la suite de l’Atelier du vendredi, où Jacques, le correspondant local, raconte avec ses mots comment se déroule ces moments particuliers…

[us_single_image image= »18764″ size= »us_600_0″ align= »center » onclick= »lightbox »]

Journée de la transition Rance-Emeraude

Côté perso et francs moments de camaraderie, nous étions heureux d’héberger Louis chez Mon Pti Pote pendant ces trois jours. Mais alors côté logistique, c’est bien le dimanche que sa présence s’est avérée essentielle ! Un grand merci à toi, l’assesseur ! ;-).

Après les quelques courtes nuits précédant le dimanche, le réveil à 7h et l’installation du premier stand de l’histoire de Mon Pti Pote piquait un peu jusqu’au café de 10h, marquant la fin de l’exercice.

stand-monptipote-transition-saint-malo4
stand-monptipote-transition-saint-malo3
Puis ce fut une petite surprise : pour une première édition, cette Journée de la Transition Rance-Emeraude aura attiré un nombre impressionnant de participants. Co-organisée par quelques 15 associations dans des domaines aussi variés que Les Incroyables Comestibles, la permaculture avec Tera Pharma On Y  Va, le Pacte Civique, ATTAC, l’éducation, la transition citoyenne avec 6 j’ose, Artisans du Monde, l’énergie avec Enercoop (abonnez-vous !!), l’alimentation et j’en passe, on aurait pu craindre à une simple évolution des rassemblements militants de la fin du XXème siècle, rassemblant autour d’eux exclusivement d’autres militants, tentant de refaire le monde entre soi sur fond de complainte au grand méchant monde capitaliste.

[us_gallery ids= »18788,18791,18809,18806,18803,18800,18794,18797″ columns= »4″ indents= »1″]

Non pas que je n’estime pas ces rassemblements ou initiatives utiles, voire nécessaires ; non pas que je n’y ai pas pris part (plutôt au début du XXIème d’ailleurs) de temps en temps ; non pas (non plus !) que je ne sois pas d’accord avec le constat sur le capitalisme ; mais le concept affiché depuis quelques temps de « Transition citoyenne » ou « Transition EcoLogique » ou encore « Transition énergétique » présente tout de même une capacité de fédérer qui va bien au delà des milieux facilement caricaturables, parfois qualifiés à tort d’extrémistes. Et je constate cette capacité de fédérer à la fois en amont (par la diversité des associations / mouvements / collectifs qui se rassemblent en co-organisateurs) et en aval. En effet les malouins et autres habitants de la Côte d’Emeraude ou de la Rance qui se sont déplacés pour participer à cette journée étaient tout sauf des hippies ! Familles, couples, célibataires, jeunes, moins jeunes, avertis ou simplement curieux sont venus découvrir des solutions concrètes pour vivre mieux et mieux vivre ensemble et, pour une petite centaine d’entre eux, ont pu fabriquer leur lessive, leur dentifrice, leur nettoyant visage ou leur éponge aux côtés de Justine, Louis et moi-même.

Autant dire que nous n’avons pas chômé !

Après des retrouvailles familiales, au chaud avec la famille Jeanneau le dimanche soir, nous avons déposé Louis pour son covoiturage vers Paris puis avons repris la direction de la Vendée, craqué en achetant un nouvel accessoire pour Mon Pti Pote (…), et aménagé un nouvel espace « terrasse » autour de notre maison.

Mon Pti Pote à la Borderie Vendée

Nous sommes de retour, fatigués mais heureux de ces riches moments de partage, de ces innombrables rencontres enrichissantes et bienveillantes, nourris d’un espoir toujours grandissant, abreuvé par le constat que toujours plus de monde prend conscience, se solidarise, expérimente et diffuse le message portée par une multitude de petites et grandes solutions concrètes pour une vie meilleure ; pour un monde meilleur.

Catégories

Derniers articles

Je réserve !

Menu